top of page

L’assurance habitation permet aux souscripteurs de bénéficier d'une protection lors d'un sinistre dans leur logement. Elle prend en charge certaines dépenses importantes lors d'un vol ou un incendie. Toutefois, il existe certaines interventions que l'assurance ne couvre pas. Voici plus d'éclaircissements sur le remboursement des frais d'un serrurier à votre domicile.


Remboursement du serrurier par l'assurance

Quel est le fonctionnement de l'assurance habitation ?


L'assurance habitation intervient lorsque au préalable vous souscrivez une police d'assurance en définissant l'étendue des responsabilités. Après un quelconque dommage, l'assurance déploie sur les lieux des experts afin de faire un constat des dégâts. Ensuite, ils évaluent les dommages des biens assurés.


Après avoir déterminé le degré d'implication de chaque partie, ils jugeront s’il est utile de verser une indemnité ou si le remplacement de votre bien est la meilleure solution. De même, une possibilité de réparation de vos biens est envisageable.


Choisissez un serrurier recommandé par votre assurance


Le bon conseil à retenir : si vous êtes devant une porte claquée ou que vous venez de vous faire cambrioler, ne vous précipitez pas sur Google ou un annuaire pour appeler le premier serrurier venu.


Appelez le service sinistre de votre assurance (joignable jour et nuit), ils vous mettront en relation avec un serrurier partenaire qui pratique des prix fixes. Si vous contactez vous-même un serrurier qui pratique des prix libres, vous n'êtes pas à l'abri de voir votre assurance refuser le remboursement.

Plus d'informations sur ce blog (rédigé par serrurier professionnel qui connaît donc bien son affaire).


Quels sont les risques assurés ?


Le risque est un événement accidentel qui peut survenir à tout moment. Plusieurs risques peuvent être couverts par l'assurance habitation. Parmi ceux pouvant être assurés, on peut énumérer une explosion, un incendie et une foudre. Par ailleurs, lorsque l’incident est causé par vous-même, vous n'obtiendrez aucune réparation, ni aucun dédommagement de la part de votre compagnie d’assurances.


Quels sont les risques non assurés ?


Il existe plusieurs risques non assurés. En effet, si votre maison est inoccupée, vous n'êtes pas assuré. Tout dommage sur les biens illégalement acquis n’est pas assuré. De même, toute atteinte attribuable à des actes criminels commis par le titulaire du contrat n’est pas assurée. Si les dommages résultent d'une guerre, vous ne serez pas aussi assuré.


Si un dommage est commis par vos proches (famille, personnes vivant sous votre toit) vous ne serez pas couverts !


La franchise


La franchise est une partie des dégâts que le titulaire d'une assurance est disposé à prendre en charge. Pour la majorité des sinistres, le titulaire de l'assurance supporte une partie des dépenses. La franchise joue sur la valeur de votre prime. Elle peut augmenter votre récompense, mais également la diminuer. En savoir plus sur la franchise.


Si par exemple vous faites remplacer une serrure par un serrurier et que cela vous coûte 300€, vous devrez payer de votre poche la franchise de 100€, l'assurance ne vous remboursera donc que 200€.


Peut-on réduire la prime d'assurance habitation ?


Lors de la souscription de votre police d'assurance vous avez la possibilité de réduire votre prime d'assurance. Pour cela, vous devez prendre des mesures de sécurité. Ainsi, vous pouvez installer dans votre maison, un détecteur de fumée pour les risques d'incendie. L’installation d’un système d'alarme peut vous épargner des cas d'intrusion ou encore une porte blindée avec une serrure multipoint. Il est conseillé d’informer votre compagnie d’assurances avant tous travaux de rénovation.


Avant toute signature d'une police d'assurance, soyez conscient que c'est un document juridique. Les contrats sont renouvelés de façon annuelle et les primes ne couvrent que l'année en cours. À l’agence, il est possible d'effectuer un paiement unique ou par tranche. Un remboursement mensuel pour les salariés par autorisation de leur banque est accordé.


Les compagnies d'assurances proposent plus souvent trois options pour couvrir les dégâts. Discutez avec votre assureur afin de connaître les détails sur ces offres. Si la réparation des dommages nécessite l'intervention d'un serrurier, alors votre assurance s’en chargera.


Aussi appelée empreinte climat ou information CO2, l'empreinte carbone reste un indicateur permettant d’avoir une idée de l'impact humain sur l’environnement. Il est de ce fait différent de l’inventaire national du bilan carbone et de l’empreinte écologique. Comment calculer l’empreinte carbone ? Découvrez tous les détails sur le sujet !



Qu’est-ce que l’empreinte carbone ?


L'empreinte carbone est une valeur qui sert à quantifier les émissions de CO2 d’une entreprise, d’une population, d’un individu. Selon l'article L1431-3 du code des transports, tout transporteur doit obligatoirement renseigner le taux d’émission de CO2 sur ses factures.


Cette disposition a été mise en place par le Grenelle de l'environnement depuis 2015. Sont concernés par cette loi les professionnels qui commercialisent et mettent en place des prestations de transport. Les entreprises de déménagement le sont également.


Pour ce qui est de déterminer l’empreinte carbone d’un territoire, l'objectif est de faire un inventaire des gaz à effet de serre. Cela passe par la présentation des secteurs les plus polluants sous forme d’un tableau facile à exploiter.


Pourquoi calculer cette empreinte GES ?


De récentes études ont montré que le secteur routier est responsable de 30 % d’émissions de gaz à effet de serre en France. Le calcul de l'information CO2 d’un pays permet de dégager des politiques de limitation de la pollution et de préservation de l’environnement.


Si vous cherchez des experts pour réaliser votre bilan carbone, rendez-vous sur le site naturaldevelopment.fr

Aujourd'hui, chaque individu peut aussi calculer sa propre empreinte carbone. La connaître permet d'ailleurs de modifier et d'ajuster sa consommation dans le but d'avoir un mode de vie écoresponsable. En outre, l'information CO2 permet de mesurer les besoins des populations selon les ressources disponibles sur la planète.


Quelles sont les méthodes de calcul de l’empreinte carbone ?


Pour calculer l’empreinte carbone, il faut tenir compte de deux éléments. Il s'agit des émissions directes de CO2 et de celles dites indirectes. Les émissions directes sont relatives à la quantité de dioxyde de carbone émise par le transport routier et les consommations en énergie fossile dans les maisons. Les émissions indirectes, quant à elles, proviennent de la production locale de biens et de services. Elles proviennent également de la production de biens et services importés.


Il existe quatre différentes formules pour calculer l’empreinte carbone. Le choix dépendra du secteur concerné.


• Formule n°1 de calcul de l'empreinte carbone


La formule décrite ici s'utilise à deux conditions. Premièrement, il faut que le moyen de transport ne concerne qu’un seul bénéficiaire. Deuxièmement, la consommation de la source d’énergie utilisée doit être connue.


Information CO2 = Consommation de source d'énergie × Facteur d'émission


• Formule n°2


Cette formule s'utilise aussi à une double condition. Il faut en premier lieu que le moyen de transport concerne plus d’un bénéficiaire. Il faut ensuite que la consommation de la source d’énergie utilisée soit connue. Dans ce cas, les taux d'émission doivent être répartis entre les bénéficiaires.


Information CO2 = Consommation de source d'énergie × [Nombre d'unités transportées pour la prestation/Nombre d'unités dans le moyen du transport] × Facteur d'émission.


• Formule n°3


La troisième formule s'utilise lorsque le moyen de transport concerne un seul bénéficiaire et que la consommation d’énergie est inconnue pour la prestation. Ici, il est nécessaire d'estimer la consommation avec le trajet parcouru et la consommation moyenne.


Information CO2 = Consommation de source d'énergie × Distance parcourue × Facteur d'émission


• Formule n°4


Ici, la formule s'utilise lorsque le moyen de transport concerne plusieurs bénéficiaires et que la consommation de la source d’énergie utilisée est inconnue. Comme pour la formule 3, il faut ici aussi estimer la consommation avec le trajet parcouru et la consommation moyenne.


Information CO2 = Consommation de source d'énergie × × Distance parcourue × Facteur d'émission × [Nombre d'unités transportées pour la prestation/Nombre d'unités dans le moyen du transport]


Vous pouvez également vous rendre sur un site spécialisé pour le calcul de l'information carbone. Il y a par exemple les calculateurs d’empreinte carbone en ligne comme MicMac, MyCO2 ou WWF. Ils sont tous gratuits et très efficaces.

L'isolation anti-feu est une méthode qui consiste à floquer certaines parties d'un édifice pour le prémunir des flammes. Cette technique assez méconnue du grand public est utilisée surtout dans les bâtiments professionnels (parkings, commerces etc.). Voici ce qu'il faut savoir au sujet de cette prestation.


isolation coupe feu

La méthode est simple : ajouter une épaisseur qui ralentit la propagation des flammes sur les murs et plafonds


Pour résumer simplement : cette technique consiste à appliquer un flocage (projection d'un isolant fibreux ou pâteux), une matière qui va se coller aux parois d'une pièce par l'intérieur (sur le plafond et le mur), dans le cadre d'une rénovation ou lors de la construction d'un ouvrage de BTP.


L'utilité de cette épaisseur est cruciale car elle va ralentir l'avancée des flammes en cas de départ de feu.

En effet la matière qui compose ce flocage (vermiculite, gypse ou fibres) n'est pas hautement inflammable, bien au contraire, elle va "aspirer" et isoler la puissance du feu, se consumer très doucement et ainsi rendre la propagation du feu moins rapide.


incendie d'un batiment

Une protection passive qui peut faire gagner plusieurs heures


Il existe différents types de flocage pare flamme. Certains de type 1H permettent en théorie de de tenir une heure face à une chaleur excessive liée à un foyer d'incendie. Les flocages coupe feu 2H tiennent jusqu'à deux heures, cela peut aller jusqu'à six heures.


Si par exemple vous appliquez cette isolation CF sur le plancher béton d'un parking, il est recommandé d'utiliser un flocage coupe-feu de résistance maximale qui permettra d'amoindrir les risques de conséquences graves d'un brasier. Vous aurez ainsi le temps d'évacuer les usagers et de faire intervenir les pompiers rapidement pour l'éteindre.


Quand il est floqué sur des structures métalliques, l'isolant coupe feu évite que cette dernière ne s'écroule face à la chaleur (ce qui peut arriver quand un métal est chauffé à plus de 550°).


Le flocage thermique peut être tapissé sur des gaines de climatisation, de la tuyauterie ou des espaces techniques qui sont vulnérables à la chaleur.


Des entreprises sont spécialisées dans le flocage thermique pare flamme


Si vous souhaitez bénéficier de cette protection importante pour votre habitat ou votre local professionnel, prenez contact avec une société experte en protection coupe-feu et isolation projetée sur ce site.


La loi oblige certains locaux de type ERP à s'équiper des protections adéquates contre ce type de risque. Renseignez-vous auprès d'un spécialiste.
Actu
bottom of page